725 vues 0 commentaires

Une tva qui passe de 19.6 à 20 %

par le6 novembre 2012
 

Le premier ministre est en passe d’offrir aux sociétés des dizaines de milliards d’euros prenant la forme de crédit de taxes et cela sur 3 années afin d’enrayer la dégringolade économique, a confirmé à l’agence france presse le premier jour de la semaine, un informateur bien éclairé du premier ministre, suite à la diffusion d’une analyse sur le thème par Louis Gallois. « Excepté changement de dernier moment », cette disposition devrait être dévoilée dans la matinée de mardi par le chef du gouvernement au terme d’une assemblée des ministres à Matignon, a ajouté cette informateur, confirmant une info du Point. à la place d’une migration des contributions sociales vers la fiscalité, tel qu’il a été recommandé par l’expert économique Louis Gallois, il serait question dès lors d’un cadeau fiscal accordé aux sociétés avec l’objectif de booster leurs marges qui ont chuté depuis une décennie.

La piste d’une baisse en supplément des frais publiques reste aussi en phase d’analyse, a corroboré la même source. D’après le portail de le journal Le Point le premier jour de la semaine, le gouvernement n’est pas sur la même longueur d’onde concernant la proposition Gallois sur le transport des charges. Sans annoncer le nom de ses informateurs, le journal indique que le gouvernement devrait décider d’accorder un crédit d’impôt à l’attention des sociétés qui prendrait la forme d’une diminution des contributions sociales de 6% sur les rémunérations situé entre 1 et jusqu’à 2,5 fois le salaire minimum légal, soit une première tranche à 20 milliards. Afin d’assumer ce projet coûteux, une nouvelle fois d’après le journaliste du Point, l’exécutif taperait dans son budget tout comme celui des collectivités pour parvenir à joindre les deux bouts. Et plus précisément, il relèverait faiblement le taux le plus courant de la Taxe sur la valeur ajoutée de 19,6% à 20%. Pourtant, le premier ministre a maintes fois indiqué qu’il ne désirait pas jouer sur la Taxe sur la valeur ajoutée pour sortir le pays de la galère.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire