684 vues 0 commentaires

 Tragédie de Moernach : 7 ans d’emprisonnement en appel

par le16 décembre 2015
 

il y a quelques semaines, le palais de justice pour jeune enfant situé à Mulhouse avait ainsi reconnu coupable un jeune homme de 17 ans pour le meurtre de sa sœur de 11 ans le 2 septembre 2014 à Moernach. Le jour des événements, le corps inanimé de la gamine fut révélé au grand jour par les pompiers à proximité de son frère, lui-même gravement touché. L’aîné avait indiqué qu’il avait déniché les corps et qu’il avait vu un individu vêtu sombrement quitter précipitamment la maison.

Le papa et la maman étaient quant à eux, lors des événements, à une séance de fitness.rapidement, les policiers qui s’occupe de l’affaire se sont attachés à démonter les informations du jeune garçon, qui a avoué après un long moment être le responsable de cette tragédie. Maintes analyses ont été conduites pendant l’enquête pour établir si le gamin était parfaitement conscient de ce qu’il faisait. Et il l’était, selon ces diverses analyses. Son défenseur, Me Yann Martinez, avait persévéré, au cours de l’audience au mois de septembre, sur l’idée que les spécialistes en la matière avaient précisé que sa perception de la réalité se trouvait en partie annihilé.

Mais alors que le magistrat du ministère public, Sandra Di Rosa, avait exigé 15 ans d’emprisonnement, le palais de justice avait ainsi reconnu coupable ce gamin et la peine de 17 ans d’emprisonnement fut alors prononcée.Me Yann Martinez s’était pourvu en appel. En fin de compte, après 72 heures écoulées devant les jurés, la juridiction spécifique au mineur, qui siégeait en cour d’assises à Colmar, a redéfini les événements en meurtre en sanctionnant de 7 ans d’enfermement, assortis d’une obligation de soin à la fin de la peine.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire