3292 vues 0 commentaires

Soyez clément avec le galaxy S5 où Samsung vous le fera payer

par le14 avril 2014
 

Après une parution d’un sujet touchant le prochain modèle de galaxy, Le fabricant coréen de mobile avait attaqué devant les tribunaux, un journal. D’après l’entreprise asiatique, l’essai peu élogieux de son dernier mobile ne trouve aucun fondement valable et nécessite des dommages et intérêts pour avoir dégrader l’image de la marque.

Le Galaxy S5 : dénigré par un quotidien, Le fabricant coréen de mobile demande ainsi 208 000 € d’indemnisation En effet, Le fabricant coréen de mobile prend garde à l’image de son beau et récent jouet dès lors attention aux personnes qui s’en seraient pris à lui de façon disproportionné (suivant la définition de chacun).

Le constructeur fonce dans le tas et va porter l’affaire devant les tribunaux au moment où il pense que l’organe de presse est source d’ennuis pour son dernier joujou. Selon les renseignements en provenance du portail asiatique Media Today et récupérées par Apple Inseder, Le fabricant coréen de mobile traîne en justice le quotidien Electronic Times après la parution d’un sujet très négatif. Le quotidien a essentiellement vilipendé le capteur CCD du Galaxy S5, ce qui a fortement déplu au fabricant coréen Samsung et en a profité pour les accuser de fomenter de nombreux mensonges.

Pour sa part, le quotidien se protège en considérant que son article traite de façon honnête les avantages et les défauts du téléphone. Dès lors, Le fabricant coréen de mobile exige le montant de 208 000 € d’indemnisation (300 millions de wons) au quotidien. Décidément, la société asiatique a peur des avis négatifs concernant son tout nouveau gsm, avis qui pourrait mettre fin à d’éventuels achats du S5, qui forme le meilleur des meilleurs eu sein de la gamme d’appareils Samsung.

Sur ce combat, Le fabricant coréen de mobile pourrait connaître une amère défaite peu importe la qualité et la véracité du test effectué. Ce genre de procès serait susceptible de d’assombrir son image auprès de ses clients.

En effet, il est fort possible qu’on ne retienne seulement de cette histoire qu’un performant conglomérat voulait faire taire les journalistes. Et si jamais les affirmations sur le produit se révélaient exacts, alors les conséquences seraient susceptible d’être bien plus dramatiques pour Samsung. En Asie, les rapports entre le coréen Samsung et les médias restent encore très floues. Au mois de janvier dernier, un journaliste du monde a dévoilé que : les acteurs technologiques tenaient une position prépondérante dans la nation dans tous les sens du terme.

Par exemple, au mois de janvier dernier, Le fabricant coréen de mobile s’est opposé à des sujets qui mentionnent des tentatives d’intimidation sur un autre quotidien pour que ce dernier supprime sur son portail, un sujet concernant un documentaire qui mentionnait par quelques chemins détournés la mort après un cancer du sang d’une salariée du coréen Samsung qui était exposé pendant son travail à des éléments nocifs dans une centre de production de petits composants. Le fabricant coréen de mobile avait nié en bloc les faits évoqués.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire