498 vues 0 commentaires

Sophos fait de nouvelles mises en garde sur Facebook

par le23 février 2011
 

une future campagne dirigée sur le réseau social Facebook pousse les usagers à faire un clic sur une url gangrené. Une pub mensongère pour Coca-Cola serait en œuvre à l’instant même sur le service d’interaction sociale, spécialement en Italie. Un principe de fonctionnement qui mise sur le manque d’expérience et le dynamisme des cybernautes.

Facebook pousse à la conception de nouveaux vers jamais vu auparavant

Au sein d’une dépêche diffusées sur le site web du célèbre éditeur d’antivirus Sophos, le spécialiste en protection indique que des clips mensongers garantissant de savoir les composants de le liquide gazeux restent accessibles sur Facebook. Pour les regarder, le cybernaute doit faire un clic sur le bouton Je kiff.

Par cette technique, le clip contrefait est donc communiquée à la totalité des connaissances. La façon n’est assurément pas récente cependant elle est capable de tromper les visiteurs peu âgés ou les personnes qui ne contrôlent pas complétement les subtilités des services d’interaction sociale ou qui n’ont que de faibles connaissances de la protection numérique. L’expression click-jacking (Merci au car-jacking !) a été « créé » au cours de l’année 2008.

Elle explique la méthode par lequel un site internet dangereux force un cybernaute à donner des données nominatives ou à s’accaparer la supervision de son pc en le forçant à faire un clic sur des pages visiblement sécurisées. Si cette épidémie sur Facebook ne parait impacter qu’une partie de l’Europe à savoir l’Italie, Sophos rapporte également des faits identiques sur la version nippone.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire