732 vues 0 commentaires

Les tablettes se vendent mieux que les ordinateurs portables

par le26 février 2013
 

Selon le portail Distributique, qui retransmet les statistiques en provenance de Context, le début d’année a été l’occasion d’un phénomène inédit dans l’hexagone pendant lequel les achats d’ardoises numériques ont été supérieurs à ceux des ordinateurs portables. En faisant les décomptes des produits écoulés par les négociants vers leurs distributeurs, Context a par conséquent observé que ces premières semaines, les ardoises numériques s’écoulaient en plus grand nombre que les netbooks. Une situation tout à fait logique, tant le secteur de l’ardoise numérique est en fort développement.

Une année plus tôt, ces équipements atteignait difficilement une part de 20% des ventes sur le secteur des technologies mobiles. En milieu d’année 2012, cette donnée grimpait à plus de 30%, avant de parvenir à 48% à la fin de l’année dernière, et même 57% le mois dernier. Simultanément et selon le cabinet d’analyse Gartner, les achats de netbooks ont reculé d’environ 12,5% à la fin de l’année dernière. Et d’après une enquête Gfk, plus de 5 millions de tablettes sont susceptibles d’être vendues sur l’année rien que dans l’hexagone, contre approximativement 4 millions de notebooks. Le coupable est rapidement décelé pour Context, qui désigne les fabricants et leur lourdeur à généraliser l’utilisation de dalles tactiles qui favoriserait la huitième génération de l’os windows. Au mois de janvier, sur l’ensemble de ces portables achetés sous Windows 8 dans les plus grands pays européens, seuls 2,4% de ces derniers intégraient une dalle résistive.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire