1401 vues 0 commentaires

Le S4 prend feu et Samsung tente d’étouffer l’affaire

par le13 décembre 2013
 

Un Québécois possesseur d’un S4 devient célèbre sur internet, en racontant l’aventure qui est réellement arrivée à son mobile, qui s’est embrasé. Pourtant ce qu’il y a de plus étonnant encore est le comportement du coréen Samsung en l’état actuel des choses. Il y a quelques jours, Richard Wygand, un Québécois propriétaire d’un Galaxy S4, a eu l’affreuse mésaventure de se faire tirer du sommeil par une émanation de cramé dans l’appartement : son matériel s’enflammait au niveau de sa prise micro-USB, relié électriquement afin de récupérer sa charge maximale pendant la nuit. Dans un clip publiée sur internet, le détenteur du téléphone révèle le contexte et diffuse des images du téléphone, et de son cordon d’alimentation, qui ont chacun de leurs côtés soufferts de ce problème.

Richard Wygand mentionne donc sa volonté de réclamer un produit de rechange à son fournisseur d’accès au réseau mobile : des médiateurs de celui-ci ont regardé le clip, et ont donc appelé ce fameux client en l’invitant à se rapprocher du coréen Samsung pour booster le process. Plusieurs jours après, le malheureux utilisateur a diffusé un nouveau trailer afin de révéler quelques informations supplémentaires, et notamment faire état de ses différents échanges avec le coréen Samsung.

En réalité, la firme serait d’accord pour donner un nouveau Galaxy S4 à Richard, sous réserve qu’il désactive son clip montrant le problème, ne divulgue plus celui-ci et cesse de ternir son image en résumé. De surcroît, en approuvant l’acte authentique, Wygand serait d’accord pour ne pas attaquer en justice le fabricant de smartphone en cas de soucis avec le smartphone de rechange. Richard Wygand a refusé ces obligations, mais les a, en plus, révélées, en publiant sur internet sur le réseau social Facebook, un double du dossier du coréen. Les nerfs à vifs, le québécois prévient d’un risque les mobinautes :

Je suis dans l’obligation de prévenir la majorité des individus qui sont détenteurs d’un samsung galaxy s4 ou imaginent en acquérir un. Faites attention. J’étais passionné du coréen Samsung le temps que je découvre ce courrier

révèle-t-il.

Consulté par Mashable, Richard Wygand explique être sans nouvelles de Samsung depuis la diffusion de son deuxième film, mais du fait du ramdam dont profite cette histoire, la société asiatique risque bien de reprendre rapidement contact.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire