807 vues 0 commentaires

Le FN pulvérise droite et gauche à Brignoles

par le7 octobre 2013
 

Faisant front commun, les socialistes et la direction de l’état appellent à l’union nationale afin de maltraiter le front national à Brignoles. brignolesD’après le secrétaire d’état à l’emploi, la débandade socialiste est normale parce que les élections partielles ne sont jamais bénéfiques au départ, à la gouvernance installée. Il tire aussi comme conclusion à ce résultat

une douleur du peuple face à une crise dont ils trouvent qu’elle ne prendra jamais fin. Il n’est pas question d’agir pour récupérer des voix , néanmoins c’est notre rôle.

Harlem Désir s’exprime lui aussi en ajoutant qu’il ne faut pas se rendre aux urnes en totale désorganisation. Même chose à la direction du parti socialiste. Les rapports entre les socialistes et les verts restent tendus au ministère, depuis notamment la récrimination de la ministre au logement Cécile Duflot à l’encontre de Manuell Valls suite à des propos sur les gens du voyage. Pourtant, ce n’est pas l’instant de se rendre aux urnes en totale désorganisation, a grimacé le chef la tribu socialiste.

Pour Mélenchon, il était aussi question d’un «vote condamnation, un vote d’angoisse. Et Pour ce dernier,

la problématique n’est pas de rassembler devant le Fn, cela c’est une considération d’ordre politicien

, c’est de rassembler afin qu’une transformation se produise dans cette nation, pour la simple et bonne raison que la vie est trop dure. Et il n’a pas oublié de préciser que le plus gros fournisseur de ces votes est au palais présidentiel.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire