2495 vues 4 commentaires

L’affiche Obama à Val-de-reuil

par le29 octobre 2008
 

Voilà une magnifique campagne de pub pour le maire de cette jolie commune au frais du contribuable. Le reportage est passé sur le journal de TF1 de 13 heures pour nous montrer et surtout se questionner sur le pourquoi d’une telle affiche en guise de soutien à Obama dans une ville française.

Je ne suis certainement pas un Opposant de ce dernier mais qu’est ce que vient faire une telle affiche dans une commune. Les élus ont peut être  l’impression d’être au US depuis qu’on a autorisé l’utilisation des TASERS ?

Je crois que c’est surtout qu’il s’imaginait faire plaisir aux habitants du quartier qui soutiennent eux aussi le candidat Obama. La ville de Val-de-reuil n’a sans doute pas besoin de ce genre de gaspillage et ce n’est sans doute pas le seul à l’heure ou des sociétés américaines annoncent des plans de licenciement.

Tous les élus se font plaisir d’une façon ou d’une autre. Certains en tentant de se mettre dans la poche les habitants de leurs communes avec des méthodes plus ou moins étonnantes (Mairie de Saint Dié par exemple). Mais l’essentiel et plus que tout autre chose reste qu’on parle d’eux.

« Ouais je me suis casé une affiche énorme à 15 000 euros, je crois que je vais pouvoir passer sur TF1 avec ca ! ».

« Ah non, moi j’ai mis les Vélibs sur nancy mais j’ai pas encore eu droit à mon 20 heures, je suis vert pourtant avec le Tram j’avais cartonné. » (Plutôt en déboire)

Il ferait mieux de baisser la taxe pro et les taxes d’habitation qui ne cesse de grimper !

Mais comme dirait Sarkozy aux fonctionnaires qui demandent plus de postes : « Savent ils vraiment dans quel monde on vit aujourd’hui ». Eh bien pour dépenser autant et n’importe comment l’argent des impôts, on peut clairement en douter en ce qui concerne nos chers élus !

Et en période de crise, le pouvoir d’achat baisse mais pas celui de l’état et de nos collectivités qui s’enflamment, y a pas comme un problème ?

Pour plus d’informations, je vous renvoie vers cet excellent billet qui résume très bien les omissions ou les erreurs de communication puisque l’adjoint au maire a véritablement confirmer au journal télévisé le montant de 15 000 euros dont 1500 de droit d’image : http://fr.novopress.info/?p=13579

La conclusion reste une nouvelle fois la même, les mettre à la porte !


 
  • Sophie
    4 novembre 2008 at 1:44

    A vous lire, je découvre une situation bien différente de celle que nous connaissons sur place et presque fantasmée, tant elle semble en décalage, plutôt malveillant, avec la satisfaction des habitants. Je m’étonne véritablement de la soi-disant polémique, dont vous faites état, mais que nul ne connaît ou n’a a entendu ici, autour de la bâche que Val-de-Reuil a installée, voici trois ou quatre mois, à l’effigie de M. Barack Obama et qui reprend son slogan « Yes, we can ».

    Sans doute est-ce parce que chacun sait qu’il était obligatoire de protéger le bâtiment sur lequel elle s’accroche, bâtiment pont le plus délicat à réhabiliter de l’opération de rénovation urbaine qui offre un redémarrage à la ville, bâtiment dont l’aspect devenait d’autant plus « dur » qu’il est entouré d’immeubles que réhabilitent plusieurs grandes signatures de l’architecture française. Une bâche blanche ou une bâche de chantier, devenue obligatoire pour des raisons de sécurité, aurait coûté le même prix (certainement pas 15000 €, encore moins payés par les contribuables dans une ville qui se désendette massivement et où les impôts n’ont pas augmenté depuis 10 ans !). Simplement elle aurait été moins jolie. Mais peut-être préférez vous des murs rongés par l’humidité….

    Par ailleurs, cette bâche est arrimée sur un support permanent qui permettra, au cours des deux, trois ou quatre années que prendra malheureusement la reconstruction de cet immeuble, plusieurs autres affichages et, notamment, dès le mois prochain, un rappel du 20ème anniversaire du jumelage Franco-allemand entre Val-de-Reuil et Ritterhude, cause européenne qui mérite à nos yeux d’être défendue.

    Enfin, je constate que chaque jour défile devant cette photo des familles, des particuliers, qui la photographient, l’observent, l’apprécient. La joie de tous n’est pas quelque chose à oublier ou à mépriser.

    Cela d’autant plus que, pour nous autres rolivalois, il existe des liens éternels entre la Normandie et les Etats-Unis. Ils ne s’effaceront jamais, malgré les sourires, qu’il s’agisse du débarquement du 6 juin 1944 ou bien du fait que la ville a été conçue sur la base d’un plan de ville à l’américaine (grandes avenues à angle droit)entre 1967 et 1975 par l’architecte Gérard Thurnauer et l’atelier Montrouge. Cela valait bien un hommage.

    Par ailleurs, Val-de-Reuil, plus jeune commune de France, plus grande de l’Eure, accueille 58 communautés venues d’Afrique, d’Asie, d’Europe centrale et près de 50% de sa population a moins de 25 ans. Face à cette réalité, Obama incarne un modèle, une exemplarité, un parcours. Par la force d’une conviction, par la volonté d’un homme, par la vertu des diplômes, par la singularité d’une carrière, par la confiance qu’a eue en lui même le sénateur de l’Illinois, en dépit du racisme, du rejet, de la bêtise à courte vue et à « front de taureau », a prouvé que chacun est maître de son destin et peut le prendre en main. C’est la vieille idée française de « chacun a son bâton de maréchal dans sa gibecière ». Sous cet éclairage qui n’est évidemment pas politique (qui serait assez bête pour croire que c’est un manifeste anti Mc Cain que notre maire socialiste, Marc-Antoine Jamet, aurait imaginé, comme si nous avions oublié que notre aide sera d’un assez faible intérêt pour le candidat démocrate) Obama devient un exemple pour toute une ville, le reflet d’une diversité, de la France d’aujourd’hui, comme l’est d’ailleurs le conseil municipal de Val-de-Reuil, un des rares à avoir mis en pratique, quand on en regarde la composition, la diversité dont chacun se revendique sans l’appliquer. C’est important pour la commune de plus de 10000 habitants la plus pauvre de Haute et Basse Normandie, une commune qui compte hélas 1070 demandeurs d’emplois, 441 bénéficiaires du RMI. Dès lors, ce qui est bizarre pour une « ville nouvelle », Val-de-Reuil est souvent repliée sur ses propres problèmes, a rarement une vision lointaine, encore moins une vision universelle. Il était temps de lever un peu les yeux et pour que le « local » aille mieux, de penser global.

    Cela d’autant plus que la principale entreprise de Val-de-Reuil est Sanofi Vaccins (2000 salariés) dont le président est américain, qui ne connaît d’équivalent au monde qu’en Pennsylvanie. De même que le seul accident de croissance que connaît Val-de-Reuil est lié au déménagement de Tyco, entreprise de composants électroniques, qui se délocalise en Europe Orientale, qui licencie 300 salariés et qui est gérée par des fonds américains. Il est clair que la décision qui, dans deux jours, sera la plus importante pour le monde même si elle n’est prise que par 200 millions d’électeurs habitants des USA intéresse la planète entière.

    Pour en revenir au petit bout de la lorgnette, la ville dont je suis habitante et que j’ai la fierté de défendre n’est pas assez positivement citée. Alors, si un petit passage sur TF1, FR3, France Inter, Canal pour un coût que nous n’aurions jamais pu nous payer, me laisse indifférente, en revanche les citations par les média américains, l’agence Bloomberg plus proche des milliardaires que des prolétaires, me fait sourire. Les tournages des télés japonaises font de l’animation dans le quartier et vous deviez voir les enfants rire à gorge déployée. Mais mieux de mieux, quand j’ai vu, juste trois lignes en dessous de votre commentaire peu amène, sur Google, des sites de réservation américains référencer les hôtels de Val-de-Reuil (400 chambres à 15′ de Rouen), je me suis dit que nous avions vraiment gagné en attendant que ce soit à Obama de l’emporter. S’associer à l’homme que la planète entière trouve le plus beau et le plus sympathique du moment, c’est sûrement idiot. On vous laisse cependant Poutine et les dictateurs birmans ou coréens.

    Le Parisien
    http://www.leparisien.fr/elections-americaines-2008/campagne-internet/des-fetes-un-peu-partout-01-11-2008-295904.php

    Bloomberg
    http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601088&sid=atxW1cgAQFiw&refer=muse

    Polyvalence
    http://www.polyvalence.com/actu/?tag=val-de-reuil

    Répondre

  • davtheultimate
    4 novembre 2008 at 3:20

    Les médias ont bien cachés les détails et les conditions de pose de cette bâche ainsi que le nombre de mois déjà écoulé depuis sa pose. Ils ont également menti sur le prix, la manipulation est dorénavant omniprésente dans toutes les sphéres.

    Si elle n’est pas payée par les contribuables, c’est peut être bien M. OBAMA himself qui l’aurait financé ?

    Je crois que des murs rongés par l’humidité aurait été préférable si c’est l’argent du contribuable qui finance ce projet sauf comme vous l’avez précisé, si cela était pour des raisons de sécurité plus qu’esthétique je l’espère.

    Félicitation pour la gestion d’une ville qui n’augmente pas les impôts et qui ne croulent pas sous les dettes, c’est si rare en France. Les collectivités ne pouvant pas déposer le bilan, elles dépensent sans compter et ce sont les administrés qui compteront. En tout cas, elles avaient pris depuis longtemps de l’avance sur les banques même si les sommes ne sont pas équivalentes.

    Vous avez misé sans doute sur le bon candidat et vous n’auriez pas pu affiché une telle personnalité française au niveau politique puisque nous n’avons personne en France au niveau d’Obama.

    Je vois que les mairies vont organiser quelques fêtes si il y a victoire (encore de belles dépenses). Les élus aiment les fêtes, on peut y boire et manger à volonté pendant que les chomeurs et Rmistes les regarderont au 20h, sourires éclatants.

    S’associé à l’homme du moment, c’est de la politique et de la communication, et ce n’est pas toujours gratuit. Quand les fonds dépensés sont privés, ce n’est pas dérangeant mais quand l’argent est public, c’est aberrant !

    Répondre

  • renée
    7 novembre 2008 at 6:09

    Démagogie, misérabilisme, c’est fort commode. C’est en tout cas plus facile que de réfléchir 3 secondes. Qu’est ce que vous savez des habitants de Val-de-Reuil, de leur ville, de leur vie, de leurs aspirations, et de l’utilisation de leurs impôts ? Je suis à peu près sûre que vous ne savez même pas situer la ville sur une carte. Vous avez juste bêtement repris les deux trois inepties qui trainent sur le net à propos de cette bâche. Pour nous, les habitants de Val-de-Reuil, elle est juste belle et elle représente l’espoir. Et oui elle est mieux que des murs rongés par l’humidité.
    Etes vous venu à Val-de-Reuil il y a seulement 10 ans puis revenu aujourd’hui pour voir la différence? voir ce que les élus que vous vilipendez – présentez vous aux élections puisque vous êtes plus fort qu’eux – ont fait depuis 10 ans des impôts des habitants ? quand vous aurez fait ce petit travail pour un minimum d’objectivité, revenez causer.

    Répondre

  • davtheultimate
    15 novembre 2008 at 12:11

    Tant mieux si vous trouvez cette bâche somptueuse. En plus, il me semble qu’elle devrait être renouveler régulièrement pour satisfaire l’admiration des administrés de votre commune.

    Impossible de la laisser, vous allez me dire qu’elle ne serait plus d’actualité. Et au vu du prix cela se dégrade sans doute très vite ce genre d’équipement. J’ai beau ne pas habiter cette commune, je hais le gaspillage d’argent public et celui ci en est un parfait exemple et pas que chez vous (c’est partout) et quand on sait qu’il y a 36 000 communes.

    Vous êtes content, vous avez une belle affiche et vous aimez donner votre argent pour avoir de belles choses dans votre ville. Les élus doivent se frotter les mains. Enfin j’espère que depuis 10 ans, vos élus n’ont pas fait que des projet du même niveau que cette bâche.

    Les élections oui mais pas dans votre commune, il y a aussi beaucoup de boulot dans celle ou j’habite et d’après vos propos sans doute même plus que dans votre commune.
    Au plaisir de vous lire

    Répondre

Laisser un commentaire