534 vues 0 commentaires

La société de Tim Cook diminue ses tarif pour combattre l’OS mobile de Google

par le23 mars 2016
 

Devant les prévisions ternes sur le secteur des téléphones multifonctions, La marque à la pomme revoit sa politique de prix avec son téléphone apple SE, dédié à combattre L’os mobile google sur son terrain de prédilection. Le téléphone apple est intimidé, et Le groupe à la pomme réagit. En dépit des ventes encore incroyables sur le trimestre avec quasi 75 millions de pièces.

Ce sont les évolutions des chiffres qui angoissent parce que derrière cette donnée, le yankee signait la plus médiocre augmentation de ventes sur une année depuis la sortie du téléphone Apple il y a 4 ans. Pour les trois premiers mois de l’année 2016, le Président directeur général et actuel PDG d’Apple se prépare à une diminution.

Il était dès lors nécessaire de communiquer afin de rassurer ses actionnaires et sa clientèle.  Ce fut donc chose faite cette semaine, puisque la marque à la pomme a dévoilé son téléphone estampillé SE, un téléphone intelligent associant plus ou moins le style de l’ancien 5s, mais intégrant des pièces partagées avec les plus récents exemplaires, et certaines innovations. La plus détonnante des annonces concerne le montant : 489 € dans l’hexagone.

C’est précisément 110 € de baisse comparativement au 5c dévoilé deux ans plus tôt, que d’autres caractérisaient déjà de produit discount.

D’après l’actuel PDG d’Apple, 6 acheteurs sur 10 n’ont toujours pas migré vers le dernier cri de la gamme Iphone série 6 et 6s, mais pour y avoir accès, le pallier à franchir reste suffisamment élevée : 639 € pour un modèle limité à 16 Giga octets, et 749 € pour le 6s. Forcément et on peut les comprendre, Apple court donc le risque de perdre des fidèles clients au profit d’une rivalité bien moins onéreuse.

Ainsi ce nouveau mobile fraîchement sorti devra également se fixer un nouvel objectif : charmer un segment dans les nouveaux pays de consommation de masse, et agrandir sa clientèle en Chine et en Inde, où un prodige avait bel et bien eu lieu. Ce dernier avait porté la firme à la pomme au firmament de la place de New York. Cela ne se produira pas sans doute à deux reprises. Greg Joswiak, pdg non titulaire de la société dirigé par Tim Cook, a indiqué pendant l’assemblée que la quasi totalité des nouveaux clients dans ces nations désirent faire l’acquisition d’un exemplaire aux dimensions réduites.

Avec ce smartphone apple SE, le groupe à la pomme ouvre alors sa politique de prix sélectif, fondée sur les bénéfices et un pourcentage de marché restreint, qui lui vaut souvent 1/5 du marché, et plus de 90 % des bénéfices dans le secteur.

Il est ici question d’une volonté d’intégrer un nouveau marché. Mais cela veut tout dire sur les craintes du constructeur, qui cède sur certains produits au succès plus mitigés comme l’éminente Apple Watch dont le tarif passe de 399 à 349 €, dans la version Sport alors que la firme de Cupertino demeure encore peu volubile sur les volumes de ventes de sa montre. Enfin dans ce cas précis, c’est surtout le marché tout entier de la montre qui doit toujours démontrer ses réelles aptitudes pour trouver un public qui aujourd’hui n’en voit clairement pas l’utilité. La firme de Cupertino s’efforce de revenir au niveau des exigences de ses clients avec une révision générale des prix.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire