669 vues 0 commentaires

La guerre des prix asphyxie Archos

par le25 février 2013
 

Tourmenté par une concurrence exacerbée sur le secteur des ardoises numériques, avec d’une part la tablette tactile de la marque à la pomme qui s’accapare 50% du marché et en face, les Kindle d’Amazon et la Nexus du roi des moteurs de recherche commercialisées au coût de fabrication, Archos a du mal à ne pas couler et observe une forte baisse de ses ventes de l’ordre de 10% au cours de l’année 2012, lorsque le secteur augmente de quasi 100%.

Dans les derniers mois de l’année de son bilan économique 2012, la chute a continué pour le constructeur d’ardoises numériques : Archos. Pendant que son CA avait fondu de 10% au mois de septembre, ce dernier est tombé de quasi 25% au mois de décembre, pour parvenir à présent au montant de 50 millions d’euros. Tandis qu’il a multiplié par deux ses ventes sur le secteur dans les pays asiatique, Archos a notamment été sanctionné sur le sol américain où ses bénéfices ont chuté de deux tiers.

Sur un an, le francophone affiche un résultat net d’un peu plus de 150 millions d’euros, soit 9,6% plus faible que le résultat 2011. En une année, le rang d’Archos se trouve en fort repli aux états unis, avec des ventes en recul d’environ 40%. Les usa sont les plus touchés au cours de ce cycle en raison de l’écrasante hégémonie de la tablette tactile d’Apple révèle le constructeur. Dans l’union européenne, Archos n’est pas parvenu à limiter la dégradation de ses exportations, cependant cette dernière a été plus mesuré qu’en Amérique du nord. Sur ce marché, l’entreprise dit que son taux de pénétration a été impactée bénéficiant de fait aux derniers entrants sur le secteur des ardoises numériques dont le prix est inférieur à 400 €.

En 2012, Archos estime faire 8 % des ventes sur le secteur en terme de quantité, contre 13% sur les huits premiers mois de l’année.

Archos écrabouillé dans le combat acharné sur les tarifs

Comme sur les trois derniers mois, le constructeur explique ses résultats médiocres en raison de la stabilisation de l’Ipad de seconde génération, malgré le lancement de version Retina et de la version Mini de ce produit. Et indique avoir été bien éprouvé, notamment au deuxième semestre après la sortie de nouveaux produits par des protagonistes clés, jusqu’alors pas vraiment impliqué sur le secteur du matériel : Amazon avec ses ardoises numériques Kindle Fire et La firme de Mountain View avec ses ardoises numériques Nexus ».

Archos, qui ne dispose pas d’une artillerie économique similaire comparativement aux deux colosses yankees, regrette que ces appareils soient vendus au coût de fabrication, et attisent encore plus une bataille acharnée sur les tarifs qui n’a fait qu’augmenter pendant les douze derniers mois, ayant un impact sur le chiffre de vente et la part des bénéfices de la société.

Profitabilité aussi touchée par les dépenses engagés pour le schéma de réorganisation sorti au mois de novembre 2012. Archos signale et à ce niveau, que son profit a été vivement sanctionnée, ce qui a ainsi baisser ses marges. Pas une seule estimation concernant le CA n’est donnée sur le premier trimestre pourtant il y a peu de chances que la conjoncture lui soit plus favorable tout d’un coup. Vu que la rivalité reste bien active avec notamment quelques annonces au salon du mobile. Par exemple, le fabricant coréen de mobile a tout récemment dévoilé sa tablette Galaxy Note 8.0 afin de combattre la tablette tactile d’Apple toute Mini. La guerre des prix est bien partie pour durer et il se pourrait qu’elle laisse sur le carreau Archos.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire