527 vues 0 commentaires

Facebook ne veut pas rémunérer un pirate : les cybernautes gèrent .

par le22 août 2013
 

Ayant trouvé une brèche du plus grand réseau social du monde , un pirate palestinien, Khalil Shreateh, avait essayé d’en faire connaître à les personnes en charge de la sécurité du service d’interaction sociale. Sans nouvelle, il avait utilisé la faille afin de la déclarer dans l’immédiat au créateur et Président directeur général du plus grand réseau social du monde, Mark Zuckerberg (au travers de son mur). 

Crédit Photo : insider_monkey

La division sûreté est entré en relation avec Shreateh et résolu le problème. Par contre ce dernier s’est vu décliner le prix tel que l’indique malgré tout, les conditions fixée par Facebook s’agissant de protection. 9000 $ ont tout de même été recueillis.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire