567 vues 0 commentaires

En position délicate, Pebble se sépare de 25 % de ses salariés

par le24 mars 2016
 

Pebble dévoile le congédiement d’un minimum de 25% de ses salariés du fait de problèmes économiques. Etablir des performances jamais vues auparavant sur le portail spécialisé Kickstarter n’est pas quoi qu’il arrive synonyme de réussite. C’est ce que l’on se souviendra en repensant aux péripéties de Pebble, qui a acquis des sommes faramineuses sur le site de financement participatif, et pourtant a bien du mal dorénavant à ne pas sombrer.

À tel point que le fabricant de la fraîche Pebble Time doit à présent congédier près d’un quart de son personnel. Les infos manquent clairement de détails à ce propos, car beaucoup indiquent que ce sont 40 salariés sur les 120 que recense la firme qui sont touchées, soit près d’un tiers de l’effectif. Le Chef de la direction du constructeur, Eric Migicovsky, a imputé la faute à la timidité des placements dans la Silicon Valley actuellement. « Nous sommes restés précautionneux ces douze derniers mois en anticipant les chiffres de vente. Nous disposons des fonds, mais il faut faire des économies à l’instant même », a-t-il expliqué.

Il faut également rajouter que le potentiel commercial de la toquante en ligne n’est plus autant attrayant. Si Pebble, d’après son directeur, dit se focaliser sur les possibilités fitness et médecine afin de contribuer à sa réussite d’ici quelques mois, il y a quoi qu’il en soit des éléments parlants. C’est le cas, notamment, de la réduction du tarif de la montre connectée d’Apple dévoilé par la firme de Cupertino pendant sa conférence une semaine plus tôt, en lien avec la faible présence des montres intelligentes au cours du Mobile World Congress, tandis qu’Android Wear se taille la part du lion sur le secteur.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire