460 vues 0 commentaires

En définitive le bureau fédéral d’investigation pense parvenir à pirater le téléphone apple sans le soutien de la société dirigé par tim cook

par le23 mars 2016
 

Tandis que la cour de justice de Californie allait en finir avec le désaccord qui confronte La marque à la pomme au bureau d’investigation, les services de police yankees ont exigé que l’audience soit reportée. Le service de renseignement pense pouvoir se passer de la société dirigé par Tim Cook. Le bureau fédéral d’investigation désire qu’Apple développe une application apte à débloquer l’ensemble des téléphone Apple et de contourner le cryptage du gsm. Cette sollicitation vient d’être opérée à l’instant où les forces de l’ordre s’efforce d’atteindre les informations hébergées dans le téléphone Apple 5c de l’assassin de San Bernardino ayant sévi en décembre 2013. La firme de Cupertino s’en démord pas en refusant de soutenir l’organisme de renseignement : le tribunal américain aurait en conclusion pu trancher dans cette histoire.

Pourtant, la méthode a été arrêtée juste à temps et d’après Politico le FBI pense dorénavant avoir la méthode pour pirate informatique tout téléphone Apple sans le support de la société dirigé par Tim Cook. Sheri Pym, missionné sur ce dossier, a approuvé de reporter l’audience et a fourni au bureau d’investigation jusqu’au début du mois d’avril pour éprouver une façon originale qui permet d’avoir accès aux entrailles du téléphone Apple concerné. Le bureau fédéral d’investigation aurait acquis la propriété d’un outil offert par un mystérieux individu. Le service de renseignement doit chiffrer la performance de ce mécanisme et serait en mesure der conséquent ne plus avoir besoin que la firme de Cupertino affaiblit la protection de son système.

Pour sa part, la marque à la pomme espère avoir plus d’explications à propos de la faille utilisée par ce générateur. Demeure à retenir quelle est la façon pour l’instant utilisée ; quelques uns pensent que l’organisation secrète américaine serait de son côté en capacité d’avoir accès à tout téléphone Apple. Peu importe, le 5 avril, le FBI va devoir mettre à disposition de la communauté le résultat de ses recherches. Si ce mécanisme se révèle opérationnelle, Le groupe à la pomme se hâtera sans doute de solutionner la vulnérabilité utilisée.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire