823 vues 0 commentaires

Du rififi à la tête de la fondation mozilla

par le1 avril 2014
 

Après la désignation de Brendan Eich à la tête de l’organisme de développement du client de messagerie Thunderbird et du navigateur firefox, trois élus au comité de gestion sont sur le départ. Cette désignation ne satisfait pas tout le monde dans l’organisation. Les employés requièrent déjà le départ du Président directeur général fraîchement désigné.

Contexte extrêmement tendu à l’organisme de développement du navigateur firefox.

A la suite de la désignation du nouveau Président directeur général, Brendan Eich, qui prend la relève de Gary Kovacks, les employés requièrent son départ. D’après le Wall street journal, trois élus au comité de gestion ont révélé leur départ. L’ex Président directeur général, Gary Kovacks, John Lily et Ellen Siminoff démissionnent de leur poste au CA. Ces trois membres voulaient qu’un individu non connue de l’organisme soit placé à la direction de leur structure et ils désiraient avec une expérience de la téléphonie mobile pour améliorer le système d’exploitation de la fondation mozilla dédié à ce support.

Et ces trois là ont l’appui de bon nombre d’employés de l’organisation qui désirent eux aussi le départ du nouveau Président directeur général. Des employés dévoilent leur divergence suite à la désignation de Brendan Eich pour des orientations stratégiques non adaptées. Le tout récent conseil de gestion n’est composé à présent que de 3 membres, c’est à dire, Mitchell Baker, Reid Hoffman, co-créateur de LinkedIn et Katharina Borchert. Eu égard à l’insatisfaction des employés, Brendan Eich a expliqué au sein d’un long communiqué sur son site qu’il s’assurerait du bon fonctionnement de la société.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire