230 vues 0 commentaires

Contribution GAFA : Le président américain souhaite répondre à la France

par le11 juillet 2019
 

Le prélèvement GAFA souhaitée par la France est dans la ligne de mire du président américain. Une investigation ordonnée par l’autorité administrative est ouverte pour préciser ses incidences sur l’économie américaine. Après l’empire du milieu, Le président américain affronte un adversaire de plus au niveau économique : la France et la contribution GAFA approuvée par le parlement et la chambre haute. Le but est d’imposer le ca effectué dans l’hexagone par les colosses du numérique comme Google, Amazon, Facebook, Multinationale américaine, ou encore la firme Microsoft, Uber. Au final, 26 entreprises sont imputées par cette disposition, et la quasi totalité trouvent leurs origines en Amérique du nord. Une information judiciaire américaine ouverte sur la contribution GAFA par Trump, sous l’impulsion de Robert Lighthizer, son ambassadeur au Commerce. Dans sa depêche, celui-ci révéle que ces recherches de réglementation « cible de façon infondée des sociétés des etats-unis d’amérique », et l’investigation va devoir prouver si « cette réglementation relevait clairement d’une discrimination, et si elle freinait le commerce des usa ». Et d’indiquer : « Trump a exigé que nous analysions les conséquences de cette loi et précisions si elle relève d’une discrimination et constitue une charge ou une limitation du commerce aux usa. » Si c’est le cas, les Usa ont fait la promesse d’apporter une réponse par des punitions commerciales vis à vis de la France.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire