5375 vues 0 commentaires

Angry Birds : les oiseaux se cachent pour mourrir

par le8 avril 2016
 

Angry Birds a énormément souffert depuis plus de 24 mois, l’époque de sa sortie. Ils ont enchaîné les déficits et ont été forcé de réduire leurs effectifs, l’équipe de réalisation essaye alors autre chose. Rovio est une de ces sociétés de jeu vidéo sur smartphone, mise sur un piédestal avec un opus mondialement joué, qui termine sa carrière dans une inexorable chute. Le studio tente encore de s’enrichir sur le succès d’une autre époque d’Angry Birds.

Quand ce titre a été lancé, deux ans plus tôt, le téléphone Apple n’en était notamment qu’à l’iPhone 3gs. Depuis, le concepteur a recyclé son opus en une dizaine de versions, mais sans suffisamment rajeunir le prototype à un tel degré qu’il empêche le succès des différents titres du groupe.

Mettre à la porte 343 employés (33 % du personnel) ces 24 derniers mois ne sera pas parvenu à relever suffisamment les comptes du groupe qui, depuis deux ans, sont dans la zone critique, avec un déficit de 10 millions d’euros. Au sein d’une interview au site Gamasutra, Wilhelm Taht, chargé de la branche gaming chez Rovio, a avoué que l’établissement s’était trop concentrée sur les produits dérivés, tandis qu’ils étaient fortement liés au triomphe d’Angry Birds.

Publicité à foison  afin d’essayer de sortir du gouffre, Rovio repart de plus belle en dévoilant une focalisation sur son cœur de métier à savoir les jeux vidéos. S’ils reçoivent le soutien massif de la communauté, ils pourront alors s’orienter vers la commercialisation de produits annexes. Concernant le « business model » des jeux, le concepteur se concentrera sur les jeux en mode freemium. Afin de régler les frais générés par la réalisation, le nordique fera appel à l’annonce publicitaire en y introduisant notamment des spots publicitaires. Jusqu’à ce que le dernier exemplaire se concrétise et que Rovio retrouve sa créativité avec différents jeux, Angry Birds sera décliné une fois de plus en prenant cette fois le chemin d’un long métrage diffusé dans les salles obscures à partir du 11 mai prochain.

Sois le premier à commenter !
 
Ajouter un commentaire »

 

    Laisser un commentaire